Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views :
Accueil / Asie / Calcutta

Calcutta

/
772 Vues

Située au nord-est de l’Inde, Calcutta est la ville la plus culturelle du pays avec ses monuments religieux notamment ses temples, ses monuments issus du colonialisme britannique, ses musées.

Le plus connu des temples de la ville est certainement le temple Dakshineswar Kali édifié entre 1847 et 1855 par Rani Rashmoni pour y vénérer la déesse Kali. Ce complexe est un ensemble de plusieurs temples. Ainsi, celui consacré à la déesse kali est situé au centre de la cour et possède 9 flèches de style architectural Bengali. A l’intérieur, vous verrez l’idole de la divinité debout sur une statue de Shiva en marbre blanc couché. Les deux divinités sont placées sur un lotus aux mille pétales d’argent. Tout autour de la cour, vous trouverez 12 temples à l’identique dédié à Siva avec des statues l’honorant. Ils sont répartis de manière organisée, puisqu’il y en a 6 de chaque côté de l’escalier, qui mène au fleuve. Enfin au nord-est du complexe se trouve le temple Vishnu avec ses colonnes et son trône d’argent avec les idoles de Krishna et de Radha.

Autre temple dédié à la déesse Kali, le Kalighat, qui est un haut lieu de pèlerinage et très fréquenté par les hindous. De style bengali médiéval, il fut érigé en 1802. Il possède deux étages recouverts de faïence et sur chaque angle, il a une tour, qui sont surmontées par un dôme. Vous y verrez une statue de la déesse en pierre noire posée sur une fleur de lotus en argent. Derrière elle, se trouve les offrandes des pèlerins. Sachez, que chaque matin, on y sacrifie des chèvres pour les offrir à la déesse, et qui seront par la suite brûlées.

La cathédrale Saint-Paul fut construite entre 1839 et 1847 de style néo-gothique. Les principaux atouts sont ses sublimes vitraux, bancs en bois sculptés, chambre souterraine, qui abrite la tombe de l’évêque Wilson. Mais surtout votre regard sera subjugué par les fresques présentes.

Le fort William fut édifié en 1694 et reconstruit en 1757. Donc, vous verrez, qu’il est de forme octogonale fait de mortier et de brique. Sachez, que ses batteries possédaient 619 canons, 6 portes d’entrées et qu’il était entouré d’un fossé asséché inondable. Par le passé, il abrita la Compagnie britannique des Indes orientales, puis en 1857 l’Armée des Indes britanniques. De nos jours, c’est le quartier général de l’Eastern Command de l’armée de l’Inde. Et vous y trouverez un musée militaire avec une exposition d’armes, photographies.

Le plus emblématique musée de la ville est le musée indien, qui fut fondé en 1814 par Nathaniel Wallich. Sur place, vous verrez 60 galeries reparties en 6 thèmes majeurs (archéologie, zoologie, géologie, botanique, anthropologie, art). Ainsi, vous découvrirez des sculptures du Ghandara, fossiles d’animaux préhistoriques, peintures mongoles, momies égyptiennes entre autres.

Enfin faîtes un tour au Victoria Mémorial pour admirer sa façade blanche, la statue de la reine Victoria située dans le hall d’entrée, voir dans le musée les peintures et documents historiques sur Calcutta.

This div height required for enabling the sticky sidebar